Fil(e) droit !

dimanche 14 juin 2015

# 238 : Mon pantalon moutarde

Enfin ! Enfin, j'ai cousu un pantalon "portable", que je peux vous présenter ici. Coudre un pantalon était un de mes objectifs de l'année 2014. Il m'aura fallu 4 tentatives pour arriver à un résultat correct au niveau de la taille et du seyant.

Le choix du patron 

Après avoir essayer le pantalon Maurice de République du Chiffon - patron que je retenterai à l'occasion - j'avais envie d'une version plus ajustée, qui fasse "vrai jean". J'ai finalement trouver mon bonheur sur le site Burda Style.

IMG_0550

Il s'agit du modèle 115 paru dans le Burda de mars 2014.

J'ai longuement hésité, car il s'agissait d'un modèle Burda, dont j'avais les explications en anglais ... Je craignais de ne pas m'en sortir. Grâce à Instagram, et Lauriebes, j'ai su que le patron faisait l'objet d'un pas à pas dans le magazine. Pour ma première version cousue en décembre - que je ne vous montrerai pas ici - je me suis aidée des photos envoyées gentiment par Lauriebes. Pour la seconde version, je me suis offert le Burda de mars, dont Bruume se séparait. Et je ne le regrette pas ! Le pas à pas est complet et m'a bien était utile.

Le choix du tissu

photo2

Ma première version en velours côtelé rose stretch s'est avérée beaucoup trop grande, même après avoir raboté les côtés et le milieu dos. Du coup j'ai choisi un velours moutarde non extensible, ce qui m'a évité de devoir redécalquer le patron. J'avais acheté ce coupon pendant l'hiver chez Little Fabrics. Une fois réceptionné je me suis rendue compte qu'il était très fin, trop fin pour être porté en hiver. Je l'ai donc mis de côté, et finalement ressorti il y a 15 jours. J'ai choisi de l'associer à des chutes de Liberty Glenjade bleu.

La réalisation

pantalonmoutarde3

Comme je le disais en introduction, il s'agit du 4ème pantalon que je couds. Je me sens beaucoup plus à l'aise dans l'exercice, du coup je n'ai pas rencontré de difficultés particulières pour le montage. Le seul soucis est une erreur dans le patron, la ceinture est plus courte, ça m'était déjà arrivé mais je ne m'en souvenais pas ... J'ai donc du la recouper. N'ayant plus assez de tissu, je l'ai coupé dans la longueur, les côtes sont donc dans l'autre sens. J'ai également du couper la ceinture dos en deux. 

pantalonmoutarde11

Le point délicat pour moi reste l'étape de la braguette, mais avec de la concentration et en suivant bien les explications, ça passe sans soucis. J'ai choisi de poser un bouton spécial jean. J'ai opté pour ceux de la marque Prym ayant déjà la pince, aucune difficulté pour la pose. J'aime beaucoup le rendu.

pantalonmoutarde9

J'ai particulièrement soigné les finitions par une surpiqûre double pour les poches devant/dos, et l'empiècement dos. Je n'ai pas utilisé d'aiguille double, j'ai tout simplement cousu deux lignes parallèles. Je trouve le résultat très chouette.

pantalonmoutarde8

Le modèle est un pantalon 5 poches. La 5ème poche ce cache dans la poche avant droite.

Les modifications apportées :

- j'ai légèrement agrandi le bas des jambes pour pouvoir y entrer mes mollets. J'ai bien fait, car au premier essayage, j'étais trop serrée dans le pantalon, j'ai donc repris les coutures des jambes pour passer de 1,5 cm à 1 cm de marges de couture.

- j'ai du recouper la ceinture,

- j'ai choisi de couper la ceinture en deux pour pouvoir la doubler en Liberty,

- j'ai entoilé les passants pour qu'ils aient une meilleure tenue.

Le coût 

Patron : 6 €/2 = 3 €

Tissu : Velours babycord = 19,05 €

Bouton : boîte de 8 boutons : 3,75 €/8 = 0,46 €

Fil : 0,50 cm

Mon pantalon m'aura coûté 23,01 €.

Le verdict 

pantalonmoutarde6

 

Je suis très satisfaite du modèle. J'ai du apporter quelques modifications du fait du tissu non extensible, mais rien de bien compliqué. Je pense avoir trouver LE bon patron, qui colle à ma morphologie. Je vais donc le garder précieusement !

pantalonmoutarde5

Maintenant il s'agit de trouver la bonne taille pour les tissus extensibles, j'ai un jean stretch qui attend son tour depuis novembre dernier. Avant de le couper j'aimerais trouver la bonne recette ;)

Posté par berenice81fr à 12:06 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 2 juin 2015

# 237 : Bruyère la robe

Le choix du patron

Si vous avez suivi mes pérégrinations sur la chemise Bruyère de Deer and Doe, vous savez déjà qu'à la base j'ai acheté le patron pour en faire une robe.

robebruyère1

Alors oui je l'aime ce patron ! Cousu 3 fois en moins d'un mois, je pense que cela veut tout dire. Par contre, comme vous pouvez le constater, je l'aime à ma façon, à chaque fois modifié. Depuis mes débuts en couture, j'ai toujours aimé apporter quelques petites modifications, ou mixer plusieurs patrons. Certaines appellent cela le pattern hacking - ici vous verrez un de mes prochains projets proposé par Sandra, cette version de Chardon me plaît énormément !

Personnellement comme je n'ai pas le talent pour patronner, il me faut quand même une bonne base à hacker. Et pour cela les patrons Deer and Doe sont tops, alors je n'ai pas de scrupules à acheter un patron pour au final ne pas coudre la version originale.

 

Le choix du tissu

D'emblée je souhaitais coudre ma robe dans un tissu fluide, pour donner un joli rendu aux fronces. Je suis donc partie sur une viscose. J'ai craqué pour la version bleue du tissu Halo d'Atelier Brunette. quand la première collection est sortie, le motif m'a beaucoup plu, mais je ne me reconnaissais pas dans les coloris. Alors quand Halo est sorti en bleu, de loin ma couleur préférée - je suis sûre que vous ne l'aviez pas remarqué ;p - je n'ai pas hésité longtemps !

robebruyère2

 

Le mètre est à 19,90 €, un peu plus cher que la moyenne, mais la qualité en vaut la peine.

 

La réalisation

Pas de difficultés pour cette 3ème version. D'autant plus que j'ai suivi les bons conseils de Lise - Nutellise sur Instagram - et que j'ai utilisé de l'amidon pour ma patte de boutonnage. Quand j'ai cousu ma première chemise Bruyère j'ai vraiment rencontré des difficultés avec ma patte de boutonnage en viscose. J'ai fini par l'entoiler complètement, mais je trouve que ça casse un petit peu la fluidité de la chemise. Du coup pour cette version, j'ai investi dans une bombe d'amidon. 

robebruyère3

Que dire, à part que c'est fantastique !!! Dans mon imaginaire, le tissu serait rigidifié au point de ressembler à du carton. Bien entendu ça n'a pas été le cas. Toutefois, après un bon coup de fer à repasser, la viscose s'est vraiment stabilisée. Les plis de la patte de boutonnage ont bien été marqué. La couture s'est déroulée sans accroche. J'avais déjà entendu parlé de l'amidon comme solution miracle, mais à chaque fois il s'agissait de faire un mélange maison. Pour la flemmarde que je suis ça me semblait tout de suite trop compliqué.

chemisebruyère8

Cette fois-ci j'ai cousu une taille au-dessus, soit un 42, pour éviter de me retrouver avec le même soucis que ma Bruyère en Liberty. Je suis très à l'aise, et pourtant ça baille toujours légèrement au niveau de la poitrine ... Il y a des choses que je ne m'explique pas. Je pense surtout qu'il faut que je me fasse une raison et que j'arrête de me focaliser sur ce détail.

J'ai choisi des boutons pressions effet nacre. Je commence à être plus à l'aise avec la pose des boutons pressions, je n'ai plus de problème de décalage, et ça me prend moins de temps à force de m'y exercer.

Je rappelle que j'ai piqué l'idée de cette robe à La Couture Rose, haut de Bruyère associé au bas de la robe Sureau, adaptée à ma sauce :

- pas de ceinture,

- les fronces remplacent les plis.

J'ai à nouveau opté pour des manches courtes, c'est de saison :)

Cousue en 5h30, boutons inclus, je crois que je commence à maîtriser le modèle.

 

Le coût

Patron : 12,80 €/3 = 4,30 €

Tissu : 2m*19,90 = 39,80 €

Boutons pression : 11 boutons = 2,10 €

Fil : 0,50 cts

Ma robe m'aura coûté 46,70 €.

 

Le verdict

 

robebruyère6

 

Ma nouvelle petite robe me plaît beaucoup. Elle tombe bien, et je m'y sens à l'aise. Je l'imagine aussi très bien en mode automne/hiver, je pense donc pouvoir la porter toute l'année. Un très bon point !

Posté par berenice81fr à 18:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 27 mai 2015

# 236 : Basic one

basicooneorange6

Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous parler du nouveau patron d'On dirait des vrais. Nathalie a pensé à nous en ce début d'été, en travaillant sur un patron de top estival. J'ai eu la chance de le découvrir et surtout de le coudre en avant-première, faisant une nouvelle fois partie de ses testeuses.

J'étais ravie de sa proposition et encore plus quand j'ai appris que ça serait un modèle spécial jersey. Comme vous le savez peut-être le jersey est ma matière préférée, quasiment depuis que je couds. Je la trouve fun, agréable à coudre et tellement confortable à porter ! Ce test commençait donc déjà très bien.

Le patron

Le Basic one est un patron 3 en 1. Et ça c'était une autre bonne nouvelle. C'est un débardeur, donc une forme assez simple à coudre, avec 3 possibilités de bretelles : droites, croisées, nouées. Bref un modèle qui a tout pour être un bon basique ;)

Je dis forme simple car il ne comporte que 4 pièces, quelques soit la variante que l'on veut coudre.

Pour moi qui suit une grande réfractaire au patron PDF ça compte beaucoup. A mon sens le patron PDF est trop laborieux à couper, à scotcher, à décalquer ... J'ai l'impression de perdre mon temps. Du coup, je passe clairement à côté de certains modèles qui ne sont proposés que sous cette forme. J'étais donc soulagée que le patron du Basic one ne comporte que 14 pages. 

Je trouve également appréciable q'il n'y ai pas de pièces supplémentaires selon les variantes de bretelles. Les 3 versions sont cousues sur le même principe à savoir un devant, un dos, doublés d'une parementure devant et dos. Cette parementure n'est pas une simple doublure, elle est travaillée de telle sorte à devenir brassière. Je trouve l'idée bonne, même si je ne porterai pas mes Basic one sans soutien gorge, mais ça c'est une question de préférence personnel et de confort.

Nathalie a également ajouté un élastique transparent entre le débardeur et la parementure, pour stabiliser l'encolure et les emmanchures. Ça m'aura permis de me familiariser avec cette technique. J'en avais en stock mais je ne l'avais finalement jamais essayé.

La réalisation  

 Version C

basiconeorange2

J'ai commencé par la version bretelles nouées dans le cou. Pour moi c'est clairement le haut synonyme de vacances, de soleil, de plage, de mer, de mes prochaines vacances à Nouméa - coucou Terry et Antoine ;) - je m'égare :p

 

basiconeorange7

 

Je n'ai pas rencontré de difficultés particulières au moment de la couture. Toutes les pièces s'emboîtent correctement. Je me suis appuyée sur le pas à pas photo proposé par Nathalie pour la quasi totalité des étapes, un complément très clair. 

Pour cette première version, la seule difficulté que j'ai eu résulte dans le fait que l'élastique transparent que j'avais été plus large que celui préconisé. Ajouter à cela un jersey de viscose très très souple sans aucune tenue, je me suis retrouvée avec une parementure qui dépassait sur l'endroit. Après un point avec Nathalie et un bon coup de fer à repasser, j'ai réussi à rattraper le coup.

Version A

Rapidement j'ai eu envie de tester une deuxième version. Cette fois-ci je suis partie sur le modèle bretelles droites, un peu plus bureau compatible à mon sens. Et comme je vais passer tout l'été à travailler ça n'est pas négligeable.

basiconebleu6

J'ai choisi un jersey de coton. Pour le coup tout est allé comme sur des roulettes, la tenue du jersey a fait que tout c'est tout de suite bien mis en place.

basiconebleu5

Au premier essayage je me suis rendu compte que les bretelles étaient trop rapprochées à mon goût, et surtout ma poitrine - Pamela sort de ce corps (private jock) - faisait qu'elles remontaient assez haut dans le dos, et tiraient. 

Du coup je les ai décousu pour leur ajouter quelques cm en longueur et revoir leur placement. Une petite modification qui fait beaucoup par rapport à ma morphologie.

basiconebleu7

Un petit aperçu de l'envers et de la fameuse parmenture/brassière.

 

Verdict

basiconebleu4

Personnellement je suis conquise par le patron. Il répond à mes attentes quand je parle de basique : un vêtement facile à porter, et à assortir au quotidien. J'aime beaucoup l'encolure carrée, elle fait un très joli décolleté. Je me rends compte que jusqu'à présent je n'avais pas ça dans ma garde robe.

Je me suis basée sur le tableau des mesures pour le choix de taille. J'ai opté pour le XL.

basiconeorange3

Je trouve aussi que de proposer un modèle simple spécial jersey est tout à fait pertinent. En effet, je constate régulièrement que pour des couturières débutantes le jersey fait peur. Je pense que le Basic one, comme le Plantain, est un patron qui peut permettre de se lancer sans grandes difficultés et par l'occasion de dédramatiser. Toutefois, pour les débutantes je conseille de commencer avec un jersey de coton, beaucoup plus stable et facile à travailler qu'un jersey de viscose.

Maintenant on attend plus que le soleil !!

Je vous invite à aller voir les versions de Nathalie et des autres testeuses :

- La jolie girafe,

Mlle Lisou,

La fabriqüd,

- Des étoiles et des pois,

- Mimoutch,

- Les fils d’Emilie,

- La barakossa.

Je termine ce post par un grand merci à toi, Nathalie. Merci pour ta confiance, et ta disponibilité !

Posté par berenice81fr à 20:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 24 mai 2015

# 235 : Ondée le gilet - tuto

ondéelegilettuto1

Aujourd'hui, je vous propose un petit tuto pour transformer le sweat Ondée de Deer and Doe en gilet.

Pour rappel, les marges de couture sont comprises dans les patrons Deer and Doe, ici elles sont de 1 cm.

La préparation des pièces :

Pour commencer nous allons décalquer le patron. Pour cette démonstration je pars sur une version manches longues, encolure haute et col. Toutefois, le tuto peut-être adapté à toutes les versions d'Ondée.

ondéelegilettuto3

Tout d'abord, nous décalquons les pièces d'Ondée qui ne seront pas modifiées :

- le dos,

- la bande de taille dos, qui du coup ne sera coupée qu'une fois,

- la manche,

- le bracelet de manche.

ondéelegilettuto4

Arrivent maintenant les pièces qu'il va falloir modifier pour passer du sweat au gilet.

Pour le devant, il faut ajouter quelques cm au milieu devant, dans la prolongation de l'encolure et du bas - partie hachurée sur la photo. J'ai ajouter 4 cm. Cette partie peut-être adaptée selon votre tour de poitrine. N'hésitez à changer le nombre de cm pour ajustes les devants à votre morphologie.

Ensuite, on décalque à nouveau la bande de taille, qui sera adaptée à ce nouveau devant. Je garde la hauteur de la pièce, et j'en réduis la longueur. Pour cela, je mesure le bas de mon devant modifiée, ici 25 cm, et j'y ajoute 2 cm pour les marges de couture. J'ai donc un pièce de 12 cm*27 cm. Il est à noter que la bande de taille devant a bien la même taille que le devant. En effet, je souhaite éviter une taille trop serrée.

Ces deux pièces seront coupées 2 fois.

ondéelegilettuto6

 

Ensuite, nous allons créer une parementure. La parementure permettra une jolie finition pour l'encolure et les milieux des devants. La méthode s'applique indifféremment aux deux versions d'Ondée.

ondéelegilettuto5

Je commence par dessiner la parementure ces mes pièces devant et dos. Pour cela, je reporte la ligne d'encolure 4 cm plus loin, de la ligne d'épaule jusqu'à ma partie hachurée.

ondéelegilettuto7

La partie en rouge représente la parementure devant, qu'il faut décalquer. Celle-ci sera coupée 2 fois. 

ondéelegilettuto8

On fait de même avec le dos.

ondéelegilettuto9

La parementure dos sera coupé une fois dans le pli.

ondéelegilettuto10

Si vous avez envie d'ajouter le col, il faudra également légèrement modifier cette pièce. Il faut ajouter 1 cm de marge de couture le long du milieu devant - partie hachurée. Le col sera coupé sur le pli à l'arrière. Attention, le col s'adapte à l'encolure de la version A.

ondéelegilettuto27

Récapitulatif des pièces à avoir :

- le dos : à couper 1 fois dans le pli,

- la bande de taille dos : à couper 1 fois,

- la parementure dos : à couper 1 fois dans le pli,

- le devant : à couper 2 fois,

- la bande de taille devant : à couper 2 fois,

- la parementure devant : à couper 2 fois,

- la manche : à couper 2 fois,

- le bracelet de manche : à couper 2 fois,

- le col : à couper 2 fois dans le pli.

 

La coupe du tissu :

ondéelegilettuto11

Je m'arrête juste sur cette étape, pour vous montrer la modification de la longueur de mes pièces principales. J'ai coupé le dos, le devant et la manche au niveau de la ligne prévue sur le patron. Pour le dos et le devant, j'ai ajouté 5 cm. Pour la manche, j'ai enlever 4 cm. Si vous touchez à la longueur du gilet, n'oubliez pas de reporter la même modification à la parementure devant.

ondéelegilettuto12

Passons maintenant à la couture ! Mon moment préféré :)

Assemblage :

Comme pour le sweat Ondée, commencez à assembler les devants au dos par les épaules.

Le col :

(Si vous ne souhaitez pas de col, passer directement à la partie "Parementure".)

ondéelegilettuto13

Assembler les deux cols endroit contre endroit, le long de l'extérieur. Cranter les angles et les arrondis, avant de le retourner. Repasser la pièce. Je ne conseille pas de surpiqûre sur le jersey, celui-ci risque de gondoler.

ondéelegilettuto14

Poser le col sur le gilet, en vous faisant coïncider les milieux dos du gilet et du col. Bâtir par une couture à la machine à 0,5 cm du bord. Le col arrive à environ 3 cm des bords devant. C'est normal.

La parementure :

ondéelegilettuto16

Coudre les pièces de la parementure par les épaules.

ondéelegilettuto17

Épingler la parementure le long des bords devant et de l'encolure. Les coutures épaules du gilet et de la parementure doivent coïncider. Le col se retrouve entre le gilet et la parementure.

Coudre tout le long à 1 cm.

ondéelegilettuto18

Cranter les angles et les arrondis.

ondéelegilettuto19

Retourner la parementure sur l'intérieur. Repasser, puis l'épingler sur l'endroit. Il faut passer sous le col.

ondéelegilettuto20

Piquer sur l'endroit, pour maintenir la parementure. Sur les milieux devant j'ai cousu à 1,5 cm du bord. Le long de l'encolure, j'ai cousu à 1 cm du bord en passant sous le col.

ondéelegilettuto22

Les manches :

Il faut à présent coudre les manches et fermer les côtés du gilet. Pour cela, reportez-vous aux étapes 1 et 2 du livret Deer and Doe. 

ondéelegilettuto21

Ça commence à ressembler à un gilet.

La bande de taille :

ondéelegilettuto24

Il ne nous reste plus qu'à coudre la bande de taille.

ondéelegilettuto25

 

Nous avons donc 3 pièces, que nous allons assembler par les côtés.

 

ondéelegilettuto26

 

Nous allons fermer les bandes de taille devants, par une couture aux extrémités. Pour cela, il faut replier la bande sur sa longueur endroit contre endroit.

ondéelegilettuto28

On crante les angles, puis on retourne. J'épingle la bande de taille fermée avant de la poser dur le bas du gilet. Coudre la bande le long du bas du gilet, en faisant coïncider les coutures côtés, endroit contre endroit. Il faudra légèrement étiré la bande dos pour qu'elle corresponde au dos du gilet.

ondéelegilettuto29

Nous allons terminer par surpiqûre sur l'endroit, en couchant les marges de couture vers le haut.

ondéelegilettuto23

ondéelegilettuto30

Le gilet est terminé ! Plus qu'à lui trouver de jolis boutons :)

ondéelegiletgris1

Pour ma part, j'ai opté pour des pressions Kam.

 

 

Bonne couture à vous ! N'hésitez pas à me montrer vos gilets Ondée :)

Si vous avez des questions, je suis disponible via le formulaire de contact.

 

 

Posté par berenice81fr à 18:59 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

# 234 : Ondée le gilet

Comme je vous le disais dans mon premier post sur le sweat Ondée, j'ai très rapidement eu envie de tenter une version gilet.

Aujourd'hui, je vais vous présenter mes 3 versions.

Manches courtes et patte de bouttonage :

La première tentative que j'ai faite, n'est pas spécialement concluante. J'avais dans l'idée de coudre une patte de bouttonage et de terminer le col par une bande d'encolure.

ondéelegiletcarreaux2

Le gros problème de cette version est que je ne peux pas fermer mon gilet ... Je n'ai pas prévu assez de marges sur les devants, et en plus mon tissu n'est pas aussi élastique que je le pensais. J'ai donc zappé l'étape boutons, il restera tel quel.

ondéelegiletcarreaux1

 

Le côté positif c'est qu'il m'aura permis de vite réfléchir à une deuxième version :)

 

Manches longues et parmenture :

ondéelegiletbleu4

La deuxième version de mon gilet Ondée est déjà plus aboutie. J'ai cette fois-ci opté pour une parementure qui termine les bords devants et l'encolure.

ondéelegiletbleu2

ondéelegiletbleu1

 

Celui-ci me plaît beaucoup ! Je suis partie sur la version manches longues pour en profiter un max. Et j'ai bien fait car je le porte très régulièrement depuis. J'ai opté pour des boutons pressions métalisés, j'ai d'ailleurs un peu vu grand sur le nombre de boutons ;p

ondéelegiletbleu3

 

 

Manches longues, parementure et col :

 

Ma troisième version a été cousue aujourd'hui, et m'a permise de vous préparer un tuto qui vient juste après.

Aimant beaucoup le col du sweat Ondée j'avais envie de tenter de l'intégrer au gilet. Finalement ça a été moins difficile que ce que je pensais.

ondéelegiletgris2

ondéelegiletgris1

ondéelegiletgris4

Préparer le tuto m'a pris la journée, mais j'avais très envie de le partager avec vous. J'espère qu'il est clair et qu'il vous sera utile. 

Posté par berenice81fr à 18:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,



mardi 19 mai 2015

# 233 : Bruyère Liberty

Je vous inonde de messages en ce moment, vous m'en excuserez, mais le retour du soleil me donne envie de photographier mes petites coutures et me motive à tenir à jour mon blog.

bruyèreglenjade6

Le choix du patron

Je reviens aujourd'hui avec une nouvelle version de la chemise Bruyère de Deer and Doe. Enchantée par la précédente, j'ai eu très vite envie d'en coudre une deuxième, avant de me lancer dans la version robe (j'attendais mon complément de tissu, qui maintenant est arrivé). Cette deuxième Bruyère n'était pas vraiment au programme, mais une fois que l'idée avait germé, elle ne m'a plus quitté.

Le choix du tissu

bruyèreglenjade3

Une chemise en Liberty me fait rêver depuis un moment. Je n'avais toujours pas pris le temps de m'y mettre. Pour cette Bruyère, j'ai utilisé un coupon de Liberty Glenjade bleu, que j'avais en stock depuis l'automne. Un motif qui me plaît beaucoup mais pour lequel j'ai eu du mal à me fixer sur un projet. Je l'avais déjà cousu en robe il y a deux ans, mais je trouve le rendu bof. Je souhaitais donc l'utiliser sur une pièce plus petite. Ce projet me semblait être le bon.

La réalisation

Cette deuxième Bruyère a été beaucoup plus facile à coudre. Le Liberty se travaille mieux que la viscose, du coup je n'ai rencontré aucun problème avec la patte de boutonnage, que je n'ai pas eu à entoiler. Je n'ai d'ailleurs pas non plus entoilé le col.

Je voulais cette version à manches courtes. J'ai apporté les mêmes modifications que pour la précédente :

- pas de ceinture,

- fronces à la place des plis.

bruyèreglenjade8

Et sur un coup de tête, sans y avoir vraiment réfléchi, j'ai ôté 8 cm aux parties basses. J'ai réduit sur le haut des devants et dos, pour ne pas toucher à la forme liquette - c'est toujours plus simple de retracer une ligne droite.

Le coût

Patron : Comme c'est la deuxième fois que je l'utilises, je prends en compte la moitié du coût soit 12,80/2 = 6,40 €

Tissus : un coupon d'1m25 de Liberty : 29,88 €

Boutons : 7 boutons nacre de La Droguerie : 2,10 €

Fils : 0,50 cm.

Ma chemise en Liberty m'aura donc coûté 38,88 €.

 

Le verdict

Je suis ravie du résultat !

bruyèreglenjade5

Mais, et oui il y a un mais ... Je dois me rendre à l'évidence : mon choix de taille pour le buste n'est pas le bon. Comme pour la version viscose je suis partie sur un 40. Le Liberty étant moins souple et pas du tout élastique, je me sens un petit peu à l'étroit au niveau de la poitrine. D'ailleurs on peut remarquer sur les photos que ça baille pas mal à ce niveau-là. Je ne sais pas si c'est lié à mon placement de boutons. En tout cas, ça m'agace fortement, surtout que j'ai déjà rogné sur les marges de couture ... En soit ça n'est pas très grave, mais après une première journée porté, je trouve la sensation de tension sous la poitrine assez désagréable. 

bruyèreglenjade1

 

Je vous rassure, je la porterai quand même !

Point "Ondée compatible" : oh oui ! ;)

bruyèreglenjade2 

Posté par berenice81fr à 17:37 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 18 mai 2015

# 232 : Bleuet

Le choix du patron

Aujourd´hui, je vais vous parler de ma première robe chemise, la robe Bleuet de Deer and Doe. J'avais le patron en stock depuis août dernier. A l'époque j'avais également commandé une jean souple à pois pour la coudre. Finalement, le temps est passé, le patron a rejoint ma bibliothèque et le tissu a été utilisé pour un autre projet. 

Au début du printemps, j'ai eu une envie de robe légère. Je me suis alors souvenu de cette petite robe. D'un coup, c'était devenu une nécessité de la coudre. 

Le choix du tissu

J'ai opté pour un coton bleu marine à pois, pour ce premier essai. J'ai également un coupon de chambray des Trouvailles d'Amandine qui attend son tour, mais avant de le couper je souhaitais m'assurer du rendu de la robe, et de mon choix de taille.

Mon tissu est un coupon de 3 mètres qui vient des Coupons de Saint Pierre. J'ai utilisé environ 2 mètres. 

Je trouvais que le motif irait bien au patron un petit peu rétro. 

robebleuetpois4

La réalisation 

J'ai scrupuleusement suivi les explications du livret. Je n´ai rencontré aucune difficulté particulière.

robebleuetpois6

 

A la base, le nœud ne me plaisait pas trop, je pensais ne pas le mettre. Finalement je me suis laissée tenté par ce petit détail, assez discret du fait du motif.

Je ne sais pas vous, mais moi quand je couds un vêtement, je ne peux pas,m'empêcher de faire des essayages toutes les 5 minutes. Ce qui n'est pas forcément une bonne idée, car bien souvent ça ne ressemble pas à grand chose avant d'arriver aux finitions. Cette fois-ci, à chaque essayage j'avais l'impression que la robe était trop petite et que je n'arriverai jamais à la fermer. J'ai donc passé mon temps à passer en revue mes copines à qui elle irait éventuellement. 

robebleuetpois1

Finalement, j'ai eu une bonne surprise. Non seulement ma robe se fermait, mais en plus je pouvais l'enfiler sans l'ouvrir.

J'ai choisi de ne pas coudre les manches. A la place j'ai posé un biais comme finitions intérieures. Je ne suis pas fan des manches ballons, qui n'avantagent pas mes bras dodus.

La dernière étape et pas des moindres, a été la pause des boutons. J'ai opté pour des boutons pressions nacrés, pour m'éviter l'étape des 12 boutonnières. Je n'aime pas particulièrement cette étale, même avec les pressions. Ça me prend toujours un temps fou pour que tout soit bien en place. La motivation de porter ma nouvelle robe a beaucoup aidé. 

Le coût

Patron : 12,84 €

Tissu : 10 €

Boutons pressions : 2,90 €

Biais et fil : 2,50 €

Ma robe Bleut m'aura donc coûté 28,24 €, un prix tout à fait raisonnable

 

Le verdict

robebleuetpois5

Comme à chaque fois avec Deer and Doe, je suis emballée par le rendu du modèle. Je trouve que Bleuet avantage vraiment ma silhouette. Je pense que les découpes princesse y font beaucoup. J'avais quand même un petit doute, car je suis plus habituée au robe cintrée et froncée.

Le seul bémol ici vient de mon tissu, qui me semble un petit peu trop rigide. Je pense que ma version en chambray tombera mieux à partir de la taille.

Maintenant il ne me reste plus qu'à trouver le temps de coudre la deuxième. 

robebleuetpois10

Et Bleuet est Ondée compatible, ça c'est chouette ! 

Posté par berenice81fr à 22:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 15 mai 2015

# 231 : Le cas de la chemise Bruyère

Le choix du patron 

Quand le patron de la chemise Bruyère est sorti à l'automne dernier, il m'a laissé plutôt indifférente. Je n'aimais pas particulièrement la coupe. Généralement j'évite les plis au niveau de la taille qui souvent sont disgracieux sur moi.

bruyèreorigami10

J'ai commencé à la voir sous un autre angle, en voyant la version robe de La couture Rose. J'ai même complètement flashé dessus.

Et c'est finalement après avoir cousu ma robe Bleuet - ne la cherchez pas je ne blogue pas dans l'ordre des réalisation ;)- que je me suis découvert une nouvelle passion pour les robes chemises. 

J'ai donc finalement succombé à un nouveau patron Deer and Doe. Avec les beaux jours qui s'annonçaient, il n'a pas attendu longtemps pour être décalqué.

Le choix du tissu

bruyèreorigami4

J'ai opté pour une viscose, que je venais d'acheter chez Verdoliva boutique. Quand je l'ai commandé, je n'avais pas de projet précis en tête mais j'ai beaucoup aimé sa couleur et son motif. Comme j'avais envie d'une robe chemise fluide, ce coupon m'a paru le bon. 

La réalisation

La chemise Bruyère est notifié comme un patron de niveau avancé. Je confirme qu'elle regorge de petits détails, qui demandent une certaine concentration, et la maîtrise de technique. Mais dans l'absolu, elle n'est pas insurmontable. Une fois de plus les explications sont claires, et les pièces s'emboîtent sans soucis. 

Comme j'ai opté pour une version à manches courtes, j'ai évité les bas de manches de chemise. Il me semble que les pattes capucin sont assez techniques.

bruyèreorigami3

Ce que j'ai vraiment apprécié dans le modèle, c'est la redécouverte du mini ourlet. J'en avais déjà fait, mais à l'époque ça m'avait semblé laborieux. Cette fois-ci c'est allé tout seul, et il faut dire que cela rend vraiment bien. J'y vois un réel avantage dans l'arrondi liquette. A la base je pensais poser un biais comme je le fait pour la blouse Datura, mais finalement je préfère l'option mini ourlet. La finition est plus jolie sur l'endroit.

bruyèreorigami2

La grosse difficulté que j'ai rencontré, concernait la patte de boutonnage. Mon tissu étant assez fluide, j'avais thermocollé la moitié de chaque patte de boutonnage dans la longueur. Je pensais apporter un peu de stabilité. EN fait, ça été tout le contraire, une vrai galère à poser. Je me suis entêtée, et était jusqu'au bout de l'étape. Un fois les surpiqûres faite, le col et la parmenture posés, je me suis rendue compte qu'un des devants du buste était plus petit de 1,5 cm par rapport à l'autre. Je l'ai eu mauvaise ! La chemise a failli terminer à la poubelle. Heureusement qu'un rapide essayage, m'a fait voir tout son potentiel. J'ai donc tout décousu le soir même. Le lendemain matin, j'ai repris mes pattes de boutonnage en les thermocollant en entier. Ça a été plus facile la deuxième fois. Le seul soucis que cela me pose encore, est que du coup elles sont assez rigides, et n'ont pas un joli tombé au bas de la chemise.

bruyèreorigami11

Tellement fière d'avoir rattraper mon coup, j'ai posté à ce moment-là une photo sur Instagram et sur le groupe facebook des Couturie(re)s d'Alsace. Les avis étaient unanimes, la chemise était très bien sans les manches. J'ai donc opté pour une version sans manches, avec biais intérieur comme finition.

Les modifications apportées

Dès le départ, j'ai voulu suivre, les modifications faites par Cécile. A savoir : buste de Bruyère, jupe de la robe Sureau, et manches courtes.

bruyèreorigami9

Une fois devant mon coupon de tissu qui ne faisait qu'1m50, j'ai passé une heure à essayer de faire rentrer toutes les pièces. J'ai fini par changer mes plans, et j'ai couper le format chemise en reprenant les jupes d'origine. Je me suis dit que de toute façon, ça me permettrait de vérifier si mon choix de taille était bon.

bruyèreorigami1

Au final, les modifications que j'ai apporté : 

- pas de manches,

- pas de ceinture,

- j'ai remplacé les plis par des fronces,

- le dos est coupé en un morceau.

Le coût :

bruyèreorigami6

Patron : 12,80 €

Tissus : 10,50 €

Boutons en nacre de la Droguerie : 2,40 €

Fil et biais : 2,50 €

Ma chemise m'aura donc coûté 28,20 €.

Le verdict

J'ai totalement changé d'avis sur ce patron. Je ne sais pas si un jour je réaliserai le modèle sans modifications, mais je trouve que c'est une très bonne base.

Je suis plutôt contente du rendu avec la viscose, elle tombe bien, et le tissu est très agréable.

J'ai choisi de coudre un 40, ma taille habituelle chez Deer and Doe. 

bruyèreorigami8

Mon petit doigt me dit que vous en reverrez par ici ...

Posté par berenice81fr à 19:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 10 mai 2015

# 230 : Combo Ondée-Châtaigne

Allez on ne s'arrête pas en si bon chemin !

Comme annoncé dans mon précédent post, aujourd'hui je vous présente un deuxième combo fait de deux nouvelles coutures. Cette fois-ci Ondée rejoint Châtaigne.

Toujours et encore du Deer and Doe, mais que voulez-vous, quand ça fonctionne pourquoi s'en priver ? Personnellement, morpholigequement et stylistiquement parlant, c'est LA marque qui me correspond le mieux.

Tous les modèles que j'ai cousu jusqu'à présent, tombent parfaitement bien ! Je m'y sens bien, je m'y sens belle - et ça ce n'est pas rien ! Alors je tiens à dire un grand merci à Eléonore :)

Place à ma deuxième tenue 100% Deer and Doe :

châtaigneondée2

Après avoir cousu mon premier sweat Ondée, j'ai très rapidement eu envie de remettre ça. J'avais essayé le premier avec un de mes shorts Châtaigne. Ils allaient parfaitement ensemble, mais je n'étais pas à l'aise car on voyait mon ventre. J'ai donc cousu un deuxième Ondée, allongé de 7cm, pour pouvoir le porter avec mes shorts. Je me suis basée sur un de mes t-shirt du commerce, assez court, et que je porte régulièrement, pour définir les centimètres à rajouter.

châtaigneondée7

J'ai à nouveau cousu la version manches courtes et col. Et comme le précédent, mon jersey vient de chez Verdoliva boutique. On ne voit pas très bien le motif sur les photos, mais il s'agit de petites étoiles.

châtaigneondée4

Comme pour le premier, le col me fait craqué. Je ne l'ai pas encore fait contrastant, n'ayant pas les tissus adéquates en stock. Mais je le tenterai à l'occasion. 

Deuxième pièce de ce combo : le short Châtaigne, modèle que l'on ne présente plus. Ici, il s'agit de ma 4ème version, cousue il y a quelques semaines.

châtaigneondée3

J'ai zappé les revers n'ayant pas assez de tissu. A la place j'ai posé un biais comme ourlet rapporté.

châtaigneondée5

Cousu dans un coupon de jean à ancres de chez Motif personnel.

Pour ce short, j'ai également inauguré mon pied spécial pour la pose de fermeture invisible. J'ai choisi d'investir, car je n'étais jamais satisfaite du résultat. Je dois dire, que ça change la vie !

châtaigneondée1

Pour aujourd'hui, je referme la porte du blog, mais je reviendrai assez rapidement. J'ai encore quelques projets à vous montrer, dont l'adaptation du sweat Ondée en gilet ...

Posté par berenice81fr à 16:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

# 229 : Combo Ondée-Réglisse


Déjà deux mois que j'ai délaissé mon blog. Difficile pour moi de venir régulièrement, d'autant plus que la luminosité alsacienne ne m'a pas permis de prendre des photos correctes ces dernières semaines.

Du coup j'ai accumulé beaucoup de retard dans les coutures à vous présenter, car bien entendu j'ai continuer à coudre :)

Aujourd'hui je vais vous présenter deux combo dans lesquels je me sens bien, et que je porte avec plaisir.

Le premier réunit la robe Réglisse, et le sweat Ondée, deux patrons de Deer and Doe.

Ma Réglisse à pois

L'été dernier, j'ai cousu une nouvelle robe Réglisse de Deer and Doe, que je n'avais jamais pris le temps de photographier. C'est une pièce que j'ai beaucoup porté, à toutes les saisons.

réglissepois5

Comme la première, cousue il y a deux ans, j'ai choisi un coupon de jersey. A mon sens pour que la jupe cercle montre tout son potentiel, il faut coudre le modèle dans un tissu bien souple.

réglissepois4

J'ai donc choisi un jersey viscose de mon stock, bleu marine à pois. Je l'avais acheté chez Ma petite mercerie

réglissepois1

Ce jersey étant pas mal élastique, j'ai choisi de coudre Réglisse une taille en dessous, en 38.

La seule modification que j'ai apporté concerne le buste. J'ai coupé le devant en un morceau, et je n'ai pas ajouter le col lavallière. Je n'ai pas non plus coupé les pièces dans le biais, par crainte qu'elles ne se déforment trop. 

J'aime beaucoup le décolleté en V et la forme très féminine de cette robe.

Et depuis peu, je lui ai trouvé un nouveau compagnon qui lui va à merveille ...

 

Mon premier sweat Ondée

Quand Deer and Doe a sorti ses deux nouveaux patrons, j'ai été à la fois enchanté, car la marque consacrait une collection au jersey, ma matière chouchou, et un peu déçue, car en découvrant les patrons je ne m'y suis pas vu. La jupe brume est une bonne idée, mais je crains qu'avec mes formes et ses empiècements, le résultat ne soit pas joli.

Et pour le sweat Ondée, j'avais d'abord retenu le fait qu'il soit court, très court, et la version manches longues, qui faisait justement un petit peu trop sweat à mon goût.

Mais - il y a toujours un mais ! - j'ai enfin pris le temps de le regarder de plus prêt et je suis littéralement tombée sous le charme de la version manches courtes à col. Depuis la blouse Datura, et son col claudine, je me suis découvert une nouvelle passion pour les cols. Le petit détail en plus.

Il me semblait toujours un peu court, mais j'ai quand même eu envie de le tenter. Et là je dois dire heureusement !! Heureusement que je ne suis pas passée à côté de ce merveilleux patron. 

Comme d'habitude chez Deer and Doe tout tombe tellement bien, toutes les pièces s'emboîtent à merveille, bref une séance couture très plaisante.

ondéebleu2

Pour ce premier essai, j'ai choisi de coudre la taille 42, alors que généralement je me tourne plutôt vers le 40 chez Deer and Doe. Ne me demandez pas pourquoi ce changement ... Finalement pas de regret, il tombe bien.

Mon jersey est assez épais et donc à été agréable à coudre. Il vient de la boutique d'Aurélia Verdoliva boutique, qui nous trouve toujours des merveilles de coupons, à des prix raisonnables.

La seule minuscule modification que j'ai apporté, est une finition au biais pour l'encolure.

ondéebleu7

Ce que j'ai beaucoup aimé avec ce patron, c'est qu'il se coud vite, et que la construction nous évite le truc pas sympa dans la couture : les ourlets. Les manches et le corps sont finis par des bandes, qui permettent d'ajuster les pièces et surtout qui donnent de belles finitions.

Et comme je vous l'annonçait, mon sweat Ondée se marie à merveille avec ma robe Réglisse.

ondéebleu4

Il tombe bien comme il faut sur le taille. 

 

A très vite pour le deuxième combo ;)

Posté par berenice81fr à 13:04 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,