Fil(e) droit !

mercredi 17 décembre 2014

# 221 : La Jupette - mon premier test de patron

Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous présenter un projet sur lequel j'ai dû travailler en secret ... Dur, dur pour moi qui suis une partageuse bavarde ;)

Nathalie, la couturière qui se cache derrière le blog La jolie Girafe, m'a contacté fin novembre pour me proposer de tester un de ses patrons. Elle a lancé la semaine dernière sa ligne de patron On Dirait des Vrais, peut-être avez-vous déjà succombé au Coquet. Pour ma part j'ai eu la chance de tester la Jupette, patron qui sort ce mercredi.

J'ai tout de suite été emballé par la proposition de Nathalie ! Je n'avais jamais eu l'occasion de tester un patron, mais sur le principe j'ai toujours trouvé cela chouette, entre autre de pouvoir apporter son expérience de couturière. Je n'ai donc pas hésité une minute, surtout sachant qu'il s'agirait d'une jupe. Je couds pas mal de hauts, mais pour l'instant la couture de bas était plutôt limitée. Le bas homemade a fait son entrée dans ma garde-robe quotidienne avec le short Châtaigne de Deer and Doe. J'ai également travaillé sur le pantalon Maurice de la République du Chiffon, mais j'ai perdu deux fois dans la guerre des tailles - ceci dit je ne m'avoue pas vaincue. Concernant les jupes, j'ai fait quelques essais mais jamais totalement satisfaite, régulièrement quelque chose ne collait pas, ou je ne me sentais pas à l'aise pour finalement les porter.

Bref tout cela pour dire, que je fondais de grands espoirs sur le patron de la Jupette. Quand j'ai découvert le dessin technique, j'ai tout de suite été séduite : un modèle simple, une ligne droite - ce qui va le mieux à ma morphologie - des détails sympa (poches passepoilées, bande contrastante) à inclure ou pas. Du coup un patron qui laisse pas mal de possibilités.

unnamed

1- La toile

J'ai cousu une première version qui devait me servir de toile pour voir si la taille choisie était correcte. Comme à mon habitude, j'ai cousu une toile améliorée. Si déjà je passe du temps sur une cousette et qu'elle rend bien, autant pouvoir la porter !

lajupetterouge1

Pour cette version j'ai utilisé une gabardine rouge, de chez Cousette, qui commençait à prendre la poussière dans mon stock de tissus, car finalement pas totalement convaincue par la couleur. J'ai opté pour une Jupette à poches passepoilées, mais sans bandes contrastantes. 

A la découverte du patron, j'appréhendais un petit peu la poche passepoilée. Je l'avais zappé quand j'ai cousu le pantalon Maurice, les explications ne me parlant pas. Là, l'avantage est que Nathalie a réalisé un pas à pas photo pour la réalisation de cette étape. Du coup j'ai pu percer leur mystère sans grandes difficultés. Même si au final, elles sont ratées ! Et oui mon tissu ne s'est pas laissé dompter par mon fer à repasser, du coup c'est pas joli joli.

lajupetterouge2

La preuve en image, heureusement que de loin ça ne se voit pas ;)

2- Jupette, deuxième version

La toile étant validée je me suis lancée dans la réalisation de la jupe finale. Pour le coup j'avais prévu un jean à pois légèrement stretch, que je gardais précieusement depuis plus d'un an, attendant LE bon projet.

lajupettejerseyjean2 

Et j'ai bien fait d'attendre !! Les deux étaient fait pour se rencontrer ! J'ai à nouveau opté pour la version poches passepoilées - je suis tenace, je voulais y arriver ! - sans bande contrastante.

lajupettejerseyjean4

Cette deuxième jupe a été un régal à coudre, du fait du tissu qui se prêtait mieux à l'exercice, et surtout des explications limpides de Nathalie ! J'oubliais de préciser précédemment qu'elle a également prévu un pas à pas pour la pose de la fermeture invisible. Les deux points techniques du modèle sont donc tout à fait maîtrisables grâce à ses explications.

lajupettejerseyjean6 

Cette fois-ci les poches passepoilées, ça a été fingers in the nose !  

lajupettejean9

Je dois dire que j'en suis assez fière :)

Encore une étape technique passée en couture. C'est d'ailleurs ce que j'ai apprécié avec ce test, pouvoir apprendre quelque chose de nouveau.

lajupettejerseyjean5

Je me suis permise d'apporter une seule modification au patron, pour le montage de la parmenture ceinture. N'affectionnant pas les coutures à la main, j'ai monté la parmenture au niveau du zip comme pour le short Châtaigne. 

lajupettejean10

N'utilisant toujours pas ma surjeteuse, j'ai également soigné les finitions de la parmenture en posant un biais Liberty tout le long.

lajupettejerseyjean1

Ma Jupette a été cousu en taille L, pour mon 40, dans un jean légèrement stretch, j'ai donc cousu à 1,5 cm du bord et non à 1 cm. Le jean vient de chez Cousette.

lajupettejerseyjean8

Perso je suis totalement conquise par le rendu de cette jupe ! J'en saute de joie ;)

 

3- Le début d'une grande histoire

Je pense que vous commencez à me connaître : quand j'aime je ne compte pas ... Ma devise pourrait être jamais deux sans trois ! Totalement in love du modèle, je ne me suis pas arrêtée en si bon chemin. Dès la première Jupette, je l'ai tout de suite imaginé en molleton ou jersey matelassé. Ça tombait bien il me restait une chute de jersey matelassé d'un projet que je n'ai pas encore présenté par ici ...

lajupettejersey2

Pour cette version, j'ai opté pour la simplicité : pas de poches, pas de zip, pas de bande contrastante, pas de parmenture à la ceinture.

lajupettejersey5

J'ai fait des coutures anglaises et j'ai posé un biais comme ourlet rapporté au niveau de la ceinture. Mon jersey matelassé vient de la boutique Alice Boulay.

lajupettejersey4

Une fois encore elle tombe très bien !

lajupettejersey6

J'ai donc cousu 3 Jupettes très différentes, selon le tissu utilisé. Ce qui me fait dire que ce patron à tout pour devenir un bon basique de ma garde-robe !

Nathalie, merci de m'avoir fait confiance, j'en ai été ravie. Je te souhaite encore le meilleur dans cette nouvelle expérience. Longue vie à ODV !  

Posté par berenice81fr à 20:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,


dimanche 7 décembre 2014

# 220 : Mon petit pull loose

Déjà quasiment un mois depuis mon dernier post ... Non pas que j'ai abandonné toute activité créative - la MAC a pas mal chauffé ces dernières semaines - mais c'est plutôt le soleil qui nous a abandonné, donc impossible de faire des photos correctes ! Si vous avez des trucs, pour la période hivernale ça m'aiderait bien.

Aujourd'hui, j'ai pris quelques photos, retouchées du coup sur Photoshop pour la luminosité. Ca n'est pas extraordinaire, mais ça ira.

Alors le sujet du jour : Plantain ! - ça faisait longtemps n'est-ce pas ?

Mais là, il ne s'agit pas d'un simple Plantain. Dimanche dernier, j'étais au salon du tissus à Strasbourg avec mon amie Marie. J'ai craqué sur un chouette jersey viscose bleu, dans lequel j'ai tout de suite vu un pull un peu loose. N'ayant pas de patron particulier sous la main, j'ai décidé de partir du patron de Deer and Doe, pour le coup largement modifié. Avant de couper dans mon nouveau jersey, j'ai fait une tentative dans un coupon de mon stock.

plantainlooserayé2

Cousu en 2H00 un soir après le boulot, il correspond pile à l'idée que j'avais d'un petit pull loose.

plantainlooserayé1

 

J'ai ajouté 12 cm en largeur, et j'ai coupé devant et dos pour qu'ils aient une forme plus carré. J'ai adapté la largeur des manches en fonction de la largeur du corps, et j'ai diminué l'encolure. Quand je couperai le deuxième je ferai des photos pour vous montrer toutes ces modifications.

plantainlooserayé3

 

J'ai mis des coudières ton sur ton, mais du coup elles ne se voient pas .. j'aurais dû jouer avec les rayures !

plantainlooserayé5

Il tombe très bien, et est très agréable à porter. J'ai gardé la même taille pour la bande d'encolure, qui finalement doit faire les mêmes dimensions : diminuée en hauteur, mais agrandie dans la largeur - pas besoin de se casser la tête ;)

plantainlooserayé6

Le tissu vient de la boutique internet Lolie Shop.

plantainlooserayé7

Ravie de cette 10ème version !

Posté par berenice81fr à 15:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 9 novembre 2014

# 219 : Blouse 22h00 - Wiltshire

Une semaine compliquée au travail, une impression d'être contrariée depuis mon réveil, hier j'avais envie d'avancer dans mes projets et en même temps pas envie. Envie de rien faire et pourtant je m'ennuyais au bout de seulement 15 minutes.

Dans ces moments-là je ne connais qu'un seul remède : coudre du beau, du joli, du délicat, du doux, bref du Liberty !

Alors ni une ni deux je me suis vidée la tête en coupant du Liberty - vous avez déjà coupé du Liberty ?? mon petit plaisir, un peu comme Amélie Poulain et les sacs de grains :)

L'idée a commencé à germer dans la semaine, mais sans grande conviction. Et puis finalement, hier, transformer un coupon de Liberty en Blouse 22h00, est devenu une évidence ! Et voilà un petit projet mis en route, même pas programmé, même pas sur ma to do list.

blouse22Hliberty4

 Commencée hier, terminée aujourd'hui, voici ma nouvelle Blouse 22h00.

Pour rappel il s'agit, d'un patron de Deuxième Arrondissement, à la base pour les femmes enceintes. J'ai donc adapté cette deuxième version pour éviter que le blouse ne soit trop large et limiter l'effet montgolfière. Je n'avais pas eu ce soucis avec ma première version, le tissu étant fluide, mais voilà le Liberty étant un peu plus rigide, il a fallu amener quelques modifications.

blouse22Hliberty1

 La plus importante des modifications a été de couper le dos en un morceau, j'ai donc zappé les fronces et ôter de la largeur.

blouse22Hliberty3

J'ai également enlevé quelques centimètres au devant, et couper l'arrondi dans le bas.

blouse22Hliberty2

J'ai gardé les fronces sur le devant, et la patte de boutonnage, le petit détail que j'aime particulièrement dans ce modèle !

blouse22Hliberty7

J'ai terminé la patte de boutonnage par un triangle, comme pour la Blouse Carme.

blouse22Hliberty5

Et enfin, j'ai voulu éviter le précédent désastre de la boutonnière et j'ai opté pour des pressions Kam bleu marine. Je n'ai posé qu'une partie de la pression, en emprisonnant les deux parties de la patte de boutonnage. Ma blouse ne s'ouvre donc pas, mais ça passe largement au niveau de l'encolure, donc pas de soucis pour l'enfiler !

Blouse 22h00 de Deuxième arrondissement, coupée en taille S, Liberty Wiltshire de chez Cousette. 

Posté par berenice81fr à 15:56 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 8 novembre 2014

# 218 : Châtaigne deuxième du nom

Il y a 15 jours je vous présentais, mon premier short Châtaigne. Je n'ai pas attendu longtemps pour récidiver, tellement j'ai été conquise par le modèle !

J'ai donc cousu la deuxième version le week-end dernier dans un beau velours côtelé bleu pétrole.

shortchâtaignevelours4

J'ai pris autant de plaisir à le coudre la deuxième fois. Il m'a pris un peu plus de temps, car je souhaitais être raccord au niveau des côtes du velours, j'ai donc découpé et cousu les pièces au fur et à mesure.

shortchâtaignevelours3

Une fois de plus, tout s'est parfaitement emboîté. J'ai réussi la pose de la ceinture devant du premier coup.

shortchâtaignevelours6

Ce short je le voulais aussi beau dedans que dehors. N'arrivant toujours pas à dompter ma surjeteuse, j'ai surfilé toutes les pièces à la machine à coudre, et j'ai posé un biais sur le bas de la ceinture-doublure. Ça rend superbement bien !

shortchâtaignevelours2

Rabats de poche doublée avec le même Liberty, qu'utilisé pour le biais intérieur : mon Liberty chouchou du moment, Wiltshire bleu - l'est un peu froissé mon short, mais c'est qu'il a déjà été porté cette semaine ;)

shortchâtaignevelours1

Une dernière photo pour la route, pour préciser que j'aime le bleu ! Ce short complète bien le combo que je porte régulièrement : petit haut rayé bleu et gilet à pois bleu.

Short Châtaigne de Deer and Doe, en taille 40, velours côtelé de chez Cousette.

 

Posté par berenice81fr à 12:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 1 novembre 2014

# 217 : Si t'as pas ton Plantain tu crains - défi

Ouf je suis sauvée de la craignitude :p

Aujourd'hui, je rends ma copie pour le défi organisée par Segoccinelle : se coudre un t-shirt Plantain.

Alors oui je n'avais pas besoin de ce défi pour faire entrer Plantain dans ma garde robe, mais c'est toujours sympa de participer à un défi :)

Donc voici mon 8ème Plantain !

plantaindéfi5

Plantain à manches mi-longues mi-3/4 ...

Jusqu'à présent je n'avais pas décalquer la manche dans sa version longue. J'ai eu la flemme cette semaine, du coup j'ai ajouté des cm au pif à la manche 3/4, mais visiblement pas assez :)

plantaindéfi4

Comme d'habitude aucune difficulté, on s'y sent bien dans son Plantain - rime power :p

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore ce modèle, je rappelle qu'il s'agit d'un patron proposé gratuitement par Eleonore, la créatrice de Deer and Doe.

plantaindéfi1

Jersey graphique Fifijolipois

plantaindéfi2

Je m'en vais retrouver mes encours couture ...

Bon week-end à vous ! 

 

 

Posté par berenice81fr à 12:17 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,



lundi 27 octobre 2014

# 216 : Color Affection

Un peu de tricot sur ce blog pour changer. Ça faisait trèèèèèès longtemps ! J'aime le tricot mais je suis toujours frustrée du temps que cela me prends pour avoir un résultat par rapport à la couture. Ce projet je l'ai traîné pendant deux ans. 

cloraffaction5

Voilà la bête !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le modèle Color Affection, il s'agit d'un châle tricoté au point mousse - des kilomètres et des kilomètres de point mousse ... Le patron est proposé par la talentueuse Veera Välimäki. Si seulement j'étais plus douée et plus patiente en tricot, je me lancerai dans quasiment tous ses modèles. J'aime son style, simple mais efficace, il y a toujours le petit détail qui fait mouche !

cloraffaction4

Là il s'agit de ces fameux rangs raccourcis, qui donnent un joli rendu. 

cloraffaction1

J'aime la forme arrondie et la longueur du châle. Il est facile à porter autour du cou, s'enroule bien pour un joli tombé, tout en offrant une certaine épaisseur au niveau du cou.

cloraffaction7

Je l'ai tricoté en Holst Garn Coast, en fil double. Coloris : Silver grey, Lead et Redcurrant.

cloraffaction2

La laine, un mélange laine et coton, est très agréable à tricoter et surtout à porter. Elle ne pique pas !! L'élément primordial pour moi. Quand les températures commencent à baisser, je porte quasiment tout le temps quelque chose autour du cou. Il faut donc que la pièce soit légère et chaude à la fois, et surtout qu'elle se fasse oublier. Mon nouvel ami remplit toute ces conditions, il ne me quitte donc plus depuis la semaine dernière.

cloraffaction6

Côté technique, rien de bien compliqué. Les explications sont en anglais. A la première lecture, je me suis dit que je n'y arriverais jamais, n'y comprenant pas grand chose. Finalement après avoir visionné quelques vidéos expliquant les M1R/M1L ou autre wrap and turn, tout était clair. 

La plus grande difficulté est venue du fait que je l'ai laissé en plan pendant de longues périodes, du coup à chaque reprise, j'ai eu quelques moments de flottements le temps de me remettre dedans. Heureusement que pour une fois, je m'étais bien organisée, et chaque étape était notée dans un cahier, et cochée une fois passée.

Au final, j'ai mis deux ans à tricoter mon châle. Ça été le projet de chacun de mes départs en vacances. Loin de ma MAC, il était plus facile pour moi de me consacrer au tricot.

Maintenant que j'ai pu évaluer l'ampleur du travail, j'ai envie d'en tricoter un deuxième, dans les tons bleus. J'espère être plus productive et rapide cette fois-ci ! 

 

 

 

Posté par berenice81fr à 19:14 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 26 octobre 2014

# 215 : Mon premier short Châtaigne - et pas le dernier ;)

Deer and Doe est une marque que j'affectionne particulièrement, je suis de prêt chaque sortie des patrons d'Eleonore. Quand elle a proposé le short Châtaigne, j'ai tout de suite aimé le modèle, mais je ne me voyais pas dedans, pas habituée à porter des shorts.

L'hiver dernier, je me suis finalement autorisée à en essayer, en commençant par un short acheté dans le commerce. Par contre, j'émettais toujours des doutes quant au short Châtaigne, surtout à cause des plis au niveau des cuisses, cette partie chez moi étant plutôt forte, je craignais que le short tombe mal.

Après avoir admiré toutes les jolies versions sur la blogosphère, j'ai fini par craquer. Après tout, il ne s'agit que de bouts de tissu, je ne prends pas de grands risques, si le modèle ne me va pas. J'ai donc arrêter de tergiverser, et j'ai commandé le patron et un beau velours côtelé dans la semaine.

Avant de couper dans le velours, j'ai cousu une première version en gabardine bleu marine de chez ... de chez qui ? Je vous le donne dans le 1000 de chez Cousette ! - mon revendeur préféré vous l'aurez compris :)

Achetée il y a un moment déjà, je la destiné à un manteau Pavot, aussi de Deer and Doe, que je n'ai finalement jamais cousu.

shortchâtaigne10

Alors comment vous dire, que c'est LA révélation de mon week-end. Le short Châtaigne je ne l'aime pas, je l'adore !!!

Le modèle est top, sans grandes difficultés dans l'éxécution. Tout s'emboîte parfaitement, pour un rendu parfait - non non je ne mâche pas mes mots !

shortchâtaigne8

 Sur le devant, les fameux plis qui me faisaient peur. Finalement comme ils sont assez haut, le rendu est sympa et flatteur. Ce que j'aime aussi, c'est la forme triangulaire de la ceinture. J'ai du m'y prendre à deux fois pour que ça colle au niveau de la pointe. Je dirais que c'est l'étape un peu technique du modèle. Mais comme elle est bien expliquée dans le livret, avec un peu de concentration ça passe tout seul.

Autre toute petite difficulté, pas dans la réalisation mais plutôt dans la compréhension de la dernière étape de la ceinture. Je n'avais pas bien compris le maintien de la doublure de la ceinture par une surpiqûre. N'ayant pas repéré sur l'avant cette surpiqûre, j'ai comme eu un petit doute. Heureusement les copines d'Instagram ont éclairé ma lanterne. J'ai donc fait la surpiqûre en cousant sur le devant, pour qu'elle soit bien régulière.

shortchâtaigne3

Sur l'arrière des rabats, pour simuler la présence de poches. J'aime beaucoup ce détail qui rend bien, et habille vraiment le dos.

shortchâtaigne7

 Par contre, j'ai toujours un soucis avec la pose de la fermeture éclair invisible ... J'ai beau bien l'épingler et y aller doucement, elle se décale toujours et reste un petit peu trop visible - Amparo Lellouche et Julien Scavini ne m'auraient pas raté sur ce coup là ;)  

shortchâtaigne4

J'ai cousu une taille 40, qui tombe nickel.

Vous l'aurez compris je suis totalement conquise par ce patron ! J'ai à présent hâte de coudre la version velours côtelé, même si je crains un peu la difficulté de faire de jolis raccords.

Posté par berenice81fr à 19:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

# 214 : Blouse 22h00

Conquise par l'apprentissage de la pose d'une patte de boutonnage via la blouse Carme, j'ai eu envie de tenter un autre modèle qui proposait ce petit détail.

J'avais déjà repéré la Blouse 22h00 de Deuxième arrondissement depuis un petit moment, mais je n'avais pas osé me lancer par peur de l'effet montgolfière. Pour ceux qui ne connaissent pas, Deuxième arrondissement est une marque de patron pour femme enceinte. J'avais déjà cousu la veste 11h00, et j'étais plutôt contente du résultat.

Avant de commencer ce nouveau projet, il s'agissait de trouver le tissu adéquat, pour justement limiter l'effet parachute - n'étant pas enceinte ;). J'avais en stock depuis quelques mois un tissu crèpe, qui m'a semblé assez fluide pour le tenter.

blouse22hverte6

 

 

J'ai coupé une taille S, le modèle étant ample, je voulais limiter un petit peu la largeur. 

Le modèle est sans grande difficulté. Il regorge de petits détails sympa, qui lui donne du relief : fronces sur le devant au niveau des épaules, et dans le dos, et bien entendu la fameuse patte de boutonnage !

Celle-ci m'a donné du fil à retordre. Non pas du fait du patron, mais à cause de ma machine à coudre, qui a décidé de saboter ma première boutonnière. Un désastre ! L'épaisseur au bas de la patte a fait que la machine a bugué, elle n'a fait que des petits points très serrés sans passer à l'étape suivante. Impossible à découdre, et n'arrivant pas à camoufler cette ligne de couture derrière un bouton, j'ai dû totalement découdre la partie droite de la patte de boutonnage,et la remplacer par une nouvelle. Je vous laisse imaginé mon état d'esprit. Surtout qu'autant la première fois tout s'était très bien passé, la deuxième fois j'ai eu du mal à la coudre droite. Je n'ai pas eu le courage de recommencer, encore ... du coup je ne suis pas totalement satisfaite, mais parfois il faut savoir s'incliner ;)

blouse22hverte1

Du coup pas de boutonnières j'ai cousu les boutons directement en prenant les deux pièces de la patte. De toute façon ça n'était pas dans mon intentionné de laisser ouvert. J'ai terminé la patte par un triangle, comme pour la blouse Carme.

blouse22hverte2

Le tissu s'est cousu comme rien. J'ai thermocollé les parties qui forment la patte de boutonnage, et j'ai coupé une bande dans le même tissu pour terminer l'encolure. Je n'ai pas rajouté le lien à la taille.

blouse22hverte9

Je suis ravie du résultat ! Déjà portée une journée, je valide tout en fait l'entrée du modèle dans ma garde-robe. La prochaine sera bleu nocturne ...

blouse22hverte5

Crèpe micro-fibre vert émeraude de chez Cousette.

 

Posté par berenice81fr à 17:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 19 octobre 2014

# 213 : Ma collection Plantain s'agrandit

Je vous ai déjà montré 4 de mes Plantains de Deer and Doe. Deux nouvelles versions rejoignent ma garde-robe !

Encore un patron que j'affectionne particulièrement, et que je ne me lasse ni de coudre ni de porter. Je commence par vous présenter un Plantain version manches 3/4-coudières, cousu fin août juste avant que je parte en vacances.

plantaincoudière9

Pour l'occasion j'ai sacrifié un jersey réversible acheté il y a 4 ans, et gardé précieusement depuis. Je savais qu'en y cousant un Plantain, je ne prenais pas trop de risque, le résultat était assuré !

plantaincoudière5

Aucune difficulté pour le réaliser, le tissu avait juste ce qu'il fallait d'élasticité pour que l'étape de la bande d'encolure se passe à merveille.

plantaincoudière6

J'ai utilisé l'autre côté du tissu pour que les coudières ressortent - et accessoirement trouvé une utilité au côté réversible.

Le deuxième Plantain a été cousu début octobre, dans un très joli jersey, que je lorgnais depuis un moment sur le site de Fifi jolipois.

plantainbambi1

Je n'ai pas pu résisté longtemps aux faons ni au turquoise d'ailleurs.

J'ai apporté quelques modifications pour que le t-shirt ne soit pas évasé. J'ai redéssiné les côté en partant du bas, et ajouter les cm nécessaire pour que les manches s'adaptent bien.

plantainbambi3

plantainbambi4

Dans un premier temps j'ai cousu la bande d'encolure, qui du fait d'un tissu pas assez élastique, tirait horriblement. L'effet n'étant pas du tout à mon goût, je l'ai remplacé par un biais rabattu vers l'intérieur. Ça tire toujours un peu, mais c'est déjà mieux.

plantainbambi2

Ai-je besoin de préciser que ce ne sont pas les derniers que vous verrez par ici ?

Un 8ème est en cours, pour le défi "Si t'as pas ton Plantain tu crains-Planter son Plantain ou pas", organisé par Segoccinelle. Si vous souhaitez vous joindre à nous, je pense qu'il n'est pas trop tard. Pour en savoir plus c'est par ici.

 

Posté par berenice81fr à 18:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

# 212 : Robe Melinda

J'ai découvert les patrons République du Chiffon, l'automne dernier avec le livre "Un été couture", dont mes deux robes Mélanie sont tirées. Depuis Géraldine a sorti des patrons pochettes et PDF, que j'ai eu envie d'explorer.

J'ai donc jeté mon dévolu sur la robe Melinda. Ce sont ses petits détails qui m'ont fait penché vers le modèle : col V, bas froncé, boutons aux épaules, poches.

Le patron comprend deux versions : un combishort ou une robe. J'ai opté pour la robe, qui à mon sens est plus facile à porter au quotidien, et traverse mieux les saisons.

robemélinda2

Et je ne regrette pas ! Melinda est devenue une pièce maîtresse de ma garde-robe, je la porte très régulièrement. 

J'ai choisi de la coudre dans un polyester, assez fluide, qui fait toute la différence ! Il donne un joli tombé à la robe, du coup je m'y sens d'autant plus à l'aise.

robemélinda1

Tissu Constellation bleu marine de chez Anna Ka Bazaar.

C'est la première fois que je cousais un tissu qui glisse, pas mal de pression du coup. J'ai zappé l'empiècement devant. Essayé avec ma toile, je n'y ai finalement rien compris et le résultat était juste affreux. Je n'ai donc pas pris de risque avec mon beau tissu.

J'ai rencontré quelques difficultés, par rapport aux explications, que je trouvais parfois trop succinctes. Rien d'insurmontable, mais par exemple je ne connaissais pas la couture morte, pour la partie haute doublée. Après quelques recherches sur internet, j'ai compris de quoi il s'agissait. Par contre je l'ai réalisé un peu freestyle, surtout du côté du col V. Le résultat n'est pas super net, heureusement le motif cache un peu cette imprécision.

robemélinda3

 J'ai également du m'y prendre à plusieurs fois pour la couture de la poche du côté de la fermeture invisible. Une fois le tout monté, ma poche ressortait de façon excessive. Ce n'est pas dû au patron, mais à moi qui n'est pas bien compris comment placer la poche au moment de coudre le côté ...

mélindapression

Ne trouvant pas mon bonheur en matière de boutons, j'ai opté pour des pressions KAM. Et bien entendu j'ai réussi à me tromper de ce sens, c'est à dire que la partie devant devrait chevaucher le dos, et non l'inverse - grrrrr, une fois la première pression posée, c'était difficilement rattrapable ...

robemélinda4

Malgré ces quelques déboires, j'ai aimé coudre Melinda. Le modèle m'a entre autre permis de fermer ma première fermeture éclair invisible ! Et ça ce n'est pas rien après 4 années de couture.

La robe est cousue en T.40, et tombe très bien.

Très emballée, j'ai souhaité coudre une deuxième version, qui ne verra malheureusement jamais le jour.

J'ai choisi un tissu que je gardais depuis trèèèès longtemps, le Like a dandy d'Atelier Brunette. Grave erreur, comme je le disais précédemment la fluidité du tissu est primordiale pour un joli tombé. Deuxième erreur, je voulais cette fois-ci doublée complètement la partie haute. Tout c'est bien passé, jusqu'à la pose de la fermeture éclair invisible ... je n'y avais pas réfléchi avant, et me suis trouvée face à un obstacle. Du coup elle est très visible.

Bref, je n'ai plus qu'à découdre le tout pour récupérer un maximum de mon joli tissu !

 



Fin »