Il y a quelques mois, Terry et Antoine, un couple d'amis, nous annoncaient la venue d'un petit bout pour le mois de décembre.

Dans cette bonne nouvelle, j'y ai tout de suite vu l'opportunité d'explorer le monde de la layette, des doudous, des plaids et autres trucs pour BB en couture - ben oui je perds pas le nord ...

Pour une première, j'ai jeté mon dévolu sur un kit Doudou proposé par La Sardine, et plus particulièrement sur un charmant petit agneau du nom de Malo.

Je commande donc la bête en kit il y a 2 bons mois. Elle arrive super rapidement. Et là se pointe la petite voix qui m'avait souvent accompagnée à l'école "une interro/un brevet des collèges/un bac/un BTS/un diplôme d'état dans deux semaines/dans 3 mois/dans un an ? pfff t'as laaaargggement le temps de faire d'autres choses avant, no stress !"

Donc je ne m'y suis pas mise tout de suite et j'ai attendu, attendu, attendu jusqu'à ce que le petit bout arrive ... honte à moi !

Et comme apparent ça n'a pas suffit à me mettre la pression - incorrigible je suis ! - j'ai encore attendu d'être à 3 jours de ma visite officielle au petit bout et ses parents pour m'y mettre ... honte à moi 2ème !

Revenons en à notre agneau : kit joliment présenté, avec juste ce qu'il faut d'explications. Malgré cela le montage à été laborieux pour moi. Ma principale difficulté a été les quelques points à faire à la main.

Je suis quand même contente de l'avoir tenté, même si au final je trouve qu'il ne ressemble pas vraiment à un agneau ... d'où mon titre.

malo1

Un peu sur ma faim, j'ai décidé de l'accompagner d'une guirlande à fanions.

malo3

J'aime ces tissus à motifs, qui se marient à merveille avec la toison blanche toute douce.

Museau au point arrière, et yeux en point de noeud. J'étais censé fixer la partie en feutrine en point arrière, mais ça été un vrai désastre - Malo a d'ailleurs failli passer par la fenêtre à ce moment là. J'ai donc "triché" et fait une couture machine.

malo4

Pour les fanions des couleurs douces, et un biais à pois.

Et voilà le tour est joué !

Encore la bienvenue à Robin !