Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous présenter un projet sur lequel j'ai dû travailler en secret ... Dur, dur pour moi qui suis une partageuse bavarde ;)

Nathalie, la couturière qui se cache derrière le blog La jolie Girafe, m'a contacté fin novembre pour me proposer de tester un de ses patrons. Elle a lancé la semaine dernière sa ligne de patron On Dirait des Vrais, peut-être avez-vous déjà succombé au Coquet. Pour ma part j'ai eu la chance de tester la Jupette, patron qui sort ce mercredi.

J'ai tout de suite été emballé par la proposition de Nathalie ! Je n'avais jamais eu l'occasion de tester un patron, mais sur le principe j'ai toujours trouvé cela chouette, entre autre de pouvoir apporter son expérience de couturière. Je n'ai donc pas hésité une minute, surtout sachant qu'il s'agirait d'une jupe. Je couds pas mal de hauts, mais pour l'instant la couture de bas était plutôt limitée. Le bas homemade a fait son entrée dans ma garde-robe quotidienne avec le short Châtaigne de Deer and Doe. J'ai également travaillé sur le pantalon Maurice de la République du Chiffon, mais j'ai perdu deux fois dans la guerre des tailles - ceci dit je ne m'avoue pas vaincue. Concernant les jupes, j'ai fait quelques essais mais jamais totalement satisfaite, régulièrement quelque chose ne collait pas, ou je ne me sentais pas à l'aise pour finalement les porter.

Bref tout cela pour dire, que je fondais de grands espoirs sur le patron de la Jupette. Quand j'ai découvert le dessin technique, j'ai tout de suite été séduite : un modèle simple, une ligne droite - ce qui va le mieux à ma morphologie - des détails sympa (poches passepoilées, bande contrastante) à inclure ou pas. Du coup un patron qui laisse pas mal de possibilités.

unnamed

1- La toile

J'ai cousu une première version qui devait me servir de toile pour voir si la taille choisie était correcte. Comme à mon habitude, j'ai cousu une toile améliorée. Si déjà je passe du temps sur une cousette et qu'elle rend bien, autant pouvoir la porter !

lajupetterouge1

Pour cette version j'ai utilisé une gabardine rouge, de chez Cousette, qui commençait à prendre la poussière dans mon stock de tissus, car finalement pas totalement convaincue par la couleur. J'ai opté pour une Jupette à poches passepoilées, mais sans bandes contrastantes. 

A la découverte du patron, j'appréhendais un petit peu la poche passepoilée. Je l'avais zappé quand j'ai cousu le pantalon Maurice, les explications ne me parlant pas. Là, l'avantage est que Nathalie a réalisé un pas à pas photo pour la réalisation de cette étape. Du coup j'ai pu percer leur mystère sans grandes difficultés. Même si au final, elles sont ratées ! Et oui mon tissu ne s'est pas laissé dompter par mon fer à repasser, du coup c'est pas joli joli.

lajupetterouge2

La preuve en image, heureusement que de loin ça ne se voit pas ;)

2- Jupette, deuxième version

La toile étant validée je me suis lancée dans la réalisation de la jupe finale. Pour le coup j'avais prévu un jean à pois légèrement stretch, que je gardais précieusement depuis plus d'un an, attendant LE bon projet.

lajupettejerseyjean2 

Et j'ai bien fait d'attendre !! Les deux étaient fait pour se rencontrer ! J'ai à nouveau opté pour la version poches passepoilées - je suis tenace, je voulais y arriver ! - sans bande contrastante.

lajupettejerseyjean4

Cette deuxième jupe a été un régal à coudre, du fait du tissu qui se prêtait mieux à l'exercice, et surtout des explications limpides de Nathalie ! J'oubliais de préciser précédemment qu'elle a également prévu un pas à pas pour la pose de la fermeture invisible. Les deux points techniques du modèle sont donc tout à fait maîtrisables grâce à ses explications.

lajupettejerseyjean6 

Cette fois-ci les poches passepoilées, ça a été fingers in the nose !  

lajupettejean9

Je dois dire que j'en suis assez fière :)

Encore une étape technique passée en couture. C'est d'ailleurs ce que j'ai apprécié avec ce test, pouvoir apprendre quelque chose de nouveau.

lajupettejerseyjean5

Je me suis permise d'apporter une seule modification au patron, pour le montage de la parmenture ceinture. N'affectionnant pas les coutures à la main, j'ai monté la parmenture au niveau du zip comme pour le short Châtaigne. 

lajupettejean10

N'utilisant toujours pas ma surjeteuse, j'ai également soigné les finitions de la parmenture en posant un biais Liberty tout le long.

lajupettejerseyjean1

Ma Jupette a été cousu en taille L, pour mon 40, dans un jean légèrement stretch, j'ai donc cousu à 1,5 cm du bord et non à 1 cm. Le jean vient de chez Cousette.

lajupettejerseyjean8

Perso je suis totalement conquise par le rendu de cette jupe ! J'en saute de joie ;)

 

3- Le début d'une grande histoire

Je pense que vous commencez à me connaître : quand j'aime je ne compte pas ... Ma devise pourrait être jamais deux sans trois ! Totalement in love du modèle, je ne me suis pas arrêtée en si bon chemin. Dès la première Jupette, je l'ai tout de suite imaginé en molleton ou jersey matelassé. Ça tombait bien il me restait une chute de jersey matelassé d'un projet que je n'ai pas encore présenté par ici ...

lajupettejersey2

Pour cette version, j'ai opté pour la simplicité : pas de poches, pas de zip, pas de bande contrastante, pas de parmenture à la ceinture.

lajupettejersey5

J'ai fait des coutures anglaises et j'ai posé un biais comme ourlet rapporté au niveau de la ceinture. Mon jersey matelassé vient de la boutique Alice Boulay.

lajupettejersey4

Une fois encore elle tombe très bien !

lajupettejersey6

J'ai donc cousu 3 Jupettes très différentes, selon le tissu utilisé. Ce qui me fait dire que ce patron à tout pour devenir un bon basique de ma garde-robe !

Nathalie, merci de m'avoir fait confiance, j'en ai été ravie. Je te souhaite encore le meilleur dans cette nouvelle expérience. Longue vie à ODV ! 

 

Edit : je vous invite à aller voir les versions des autres testeuses, toutes plus belles les unes que les autres !

chez Mlle Lisou  

chez La Fabriqud

chez Les créas de Laeti